Unblocking websites is easy – here are 12 methods

Il est indiscutable que l’accès à tous les sites Web n’est pas universel. Que ce soit en raison d’un blocage gouvernemental, d’une restriction de votre fournisseur d’accès à internet, ou d’une limitation imposée par les propriétaires du site, vous vous retrouvez parfois face à un site web bloqué. Heureusement, il existe des méthodes pour débloquer un site internet. Dans cet article, nous allons vous guider sur comment débloquer un site internet bloqué. Restez avec nous pour découvrir les différentes façons de contourner ces restrictions !

Sommaire

    1. La meilleure façon de débloquer des sites : utiliser un VPN

    The best way to unblock websites: use a VPN

    Un VPN (Virtual Private Network ou réseau privé virtuel) fonctionne en acheminant les données de votre appareil via un serveur VPN ainsi qu’en chiffrant chaque bit d’information. Ceci dissimule votre adresse IP (Internet Protocol) au site que vous consultez et votre trafic à votre FAI (Fournisseur d’Accès à internet).

    Un VPN fiable est la solution la plus complète pour surmonter divers types de restrictions en ligne. Ces restrictions peuvent inclure des blocages d’adresses IP et de DNS par des pare-feu de réseau, l’IPP (Inspection Profonde de Paquets) qui analyse vos données de navigation, ainsi que des sites Web qui limitent l’accès en fonction de votre emplacement géographique.

    Un VPN vous permet de les contourner. Voici comment procéder :

    1. Abonnez-vous à un VPN ;
    2. Installez l’application ;
    3. Connectez-vous à un serveur (dans le cas d’un géo restriction, connectez-vous à un serveur dans un pays où l’accès serait autorisé) ;
    4. Voilà !

    Par ailleurs, le déblocage de sites n’est pas le seul avantage d’un VPN, mais cela va au-delà du sujet de cet article, alors cliquez sur le lien pour en savoir plus sur les fonctionnalités du VPN.

    1. Utiliser une extension de navigateur

    En ce qui concerne les VPN, il existe une option similaire : des extensions de navigateur qui vous permettent d’accéder à du contenu restreint tout comme un VPN. Vous pouvez configurer une extension Chrome de la même manière que vous configurez un VPN :

    1. Procurez-vous une extension VPN ;
    2. Ouvrez Chrome Web Store et choisissez l’option Ajouter à Chrome ;
    3. Identifiez-vous et connectez-vous au serveur de votre choix.

    Même si vous arrivez à contourner le blocage de sites Web de cette façon, gardez à l’esprit qu’une extension VPN de navigateur ne chiffre que les données du navigateur.

    Ouverture des portes à une navigation web sécurisée
    Profitez de Surfshark pour une navigation sans limites !
    Surfshark
    1. Utiliser un proxy

    Un proxy achemine votre trafic via un serveur proxy… et c’est tout. Celui-ci est similaire à une version très réduite d’un VPN, et la seule chose qu’il fait est de vous donner une adresse IP différente. Cela dit, étant donné que votre trafic sera acheminé par le proxy, les pare-feu locaux ne devraient pas vous bloquer, car ils verront uniquement que vous êtes connecté·e au serveur, et non au site Web que vous consultez réellement.

    Pour utiliser un proxy, procédez comme suit (nous utiliserons le navigateur Chrome pour l’exemple) :

    1. Recherchez une liste de serveurs proxy ;
    2. Notez l’IP et le port du serveur que vous souhaitez utiliser ;
    Note the IP and port of the server you want;
    1. Cliquez sur les trois points dans le coin supérieur droit du navigateur et choisissez Paramètres ;
    Click the three dots in the upper right corner of the browser and choose Settings;
    1. Saisissez proxy dans l’onglet de recherche et choisissez Modifier les paramètres de proxy ;
    Enter proxy in the search tab and choose Change proxy settings;
    1. Dans la fenêtre qui s’ouvre, choisissez Configuration manuelle, saisissez l’IP du proxy et le numéro de port, puis cliquez sur Enregistrer.

    Pour arrêter d’utiliser un proxy, désactivez simplement le bouton bascule de Configuration manuelle, et le tour est joué. 

    1. Procurez-vous un smart DNS

    Get a smart DNS

    Un smart DNS est en quelque sorte un croisement entre un DNS et proxy, le DNS étant le service qui traduit les adresses de sites en adresses IP, pour que les appareils les utilisent dans les communications en ligne. C’est une belle alternative à un VPN pour les TV LG, qui ne supportent pas les applications VPN natives.

    Le service tient à jour une liste de sites Web. Lorsqu’il détecte que vous souhaitez accéder à un site ou à un service qui pratique le géoblocage, il achemine votre trafic via un proxy pour le rendre accessible. Comme vous n’utilisez pas un proxy tout le temps, votre trafic internet est généralement plus rapide.

    Un moyen simple d’accéder à un smart DNS est d’être abonné à Surfshark et de suivre ce tutoriel sur comment utiliser le smart DNS de Surfshark. L’un des principaux avantages est que vous n’avez pas besoin de l’installer, mais contrairement à un VPN, il ne chiffre pas votre connexion et ne traite pas de blocages sophistiqués.

    1. Adoptez Tor Browser

    Embrace the Tor Browser

    Tor Browser (The Onion Router) garantit l’anonymat du trafic des utilisateurs en l’acheminant via plusieurs nœuds aléatoires qui ne connaissent que l’adresse IP du nœud précédent. Le trafic reste anonyme en raison de ce système de routage multicouche (d’où le routeur « oignon »).

    Voici comment utiliser Tor :

    1. Téléchargez-le sur le site officiel de Tor Project et installez-le ;
    2. Lancez le navigateur ;
    3. Attendez que la connexion soit établie ;
    4. Voilà !

    Le navigateur Tor est gratuit et il masque votre adresse IP, ce qui est utile. Malheureusement, votre FAI peut se méfier de l’utilisation de Tor. Un autre inconvénient est que Tor sacrifie tout pour la sécurité. Il est donc très lent, ce qui n’est pas adapté au streaming, mais Tor est tout de même utile pour débloquer des sites Web. Étant donné que vous ne pouvez pas choisir le pays dans lequel sera le nœud final, cela ne fonctionnerait pas pour accéder au contenu spécifique d’un pays.

    1. Changer de navigateur ou les autorisations des appareils

    Parfois, les limitations auxquelles vous faites face ne sont pas si sophistiquées. En effet, il peut s’agir simplement d’une falsification des autorisations de votre système ou de votre navigateur ou d’un pare-feu qui vous en empêche. Dans ces cas, vous n’avez pas besoin de faire grand-chose pour débloquer des sites Web. Il vous suffit de suivre ces guides :

    Firefox

    1. Accédez à l’onglet Outils ; 
    2. Choisissez Informations sur la page ;
    3. Choisissez l’onglet Autorisations ; 
    4. Cochez ou décochez les différentes autorisations que votre navigateur accorde au site que Wweb vous consultez.

    Chrome

    1. Cliquez sur les trois points verticaux dans le coin supérieur droit ; 
    2. Choisissez Paramètres dans le menu déroulant ;
    3. Cliquez sur l’option Confidentialité et sécurité dans le menu de gauche ;
    4. Choisissez Paramètres du site et choisissez les autorisations souhaitées. Voilà !

    Android (Chrome)

    1. Cliquez sur les trois points verticaux dans le coin supérieur droit ; 
    2. Choisissez Paramètres dans le menu déroulant ;
    3. Appuyez sur Paramètres du site ;
    4. Choisissez Tous les sites pour définir les paramètres des sites individuels. 

    Pare-feu Microsoft Defender

    1. Tapez Pare-feu et protection réseau dans la fenêtre de recherche de la barre d’outils ; 
    2. Cliquez sur Pare-feu et protection réseau ;
    3. Désactivez le pare-feu des différents réseaux.

    Remarque : il est généralement recommandé de NE PAS désactiver le pare-feu. 

    Mac

    1. Cliquez sur l’icône Apple dans le coin supérieur droit de l’écran ;
    2. Choisissez Paramètres système ;
    3. Consultez Temps d’écran ;
    4. Recherchez les blocages définis ici ou dans la section Contenu et confidentialité. 

    iOS

    1. Ouvrez l’application Paramètres ;
    2. Choisissez Temps d’écran ;
    3. Appuyez sur Restrictions de contenu et de confidentialité ;
    4. Vérifiez si des restrictions sont définies. 
    1. Utilisez le convertisseur HTML vers PDF pour télécharger du contenu restreint

    Les sites de conversion HTML en PDF prendront une capture d’une page Web ouverte et la convertiront en PDF à télécharger. Comment cela fonctionne-t-il pour vous ? Ce n’est pas votre appareil qui accède aux sites Web bloqués, mais le service de conversion en PDF. Ainsi, tant que le service n’est pas bloqué sur votre appareil, vous pouvez télécharger la version PDF en toute impunité. 

    Cependant, il ne s’agit pas d’une véritable navigation. ­Le PDF ne contiendra que la capture d’écran d’une seule page. Vous ne pourrez pas naviguer librement sur le site Web avec les liens hypertextes, ni regarder des vidéos ni interagir avec d’autres éléments interactifs. Dans le meilleur des cas, vous pourrez trouver une nouvelle URL à mettre dans le convertisseur PDF pour télécharger une autre page.

    1. Raccourcisseur d’URL 

    Un site de raccourcissement d’URL (comme bit.ly) transforme une longue adresse difficile à mémoriser/taper/adapter en une URL courte et facile à retenir. Ceci peut être utilisé à votre avantage. Prenez l’URL du site Web bloqué que vous souhaitez consulter et raccourcissez-la. Utilisez le nouveau lien, qui devrait vous permettre de contourner la plupart des méthodes de blocage de base, par exemple à l’école. 

    1. Google Traduction

    Accédez au site Google Traduction, cliquez sur le bouton Site et collez l’URL du site Web que vous souhaitez consulter. La version traduite sera acheminée par les serveurs de Google et votre pare-feu la considérera donc comme inoffensive. 

    Bien entendu, cela ne fonctionne pas si Google lui-même est bloqué. 

    1. Utiliser l’adresse IP

    Votre appareil ne comprend pas ce que Surfshark.com signifie. Il demande à un serveur DNS de le transformer en une adresse IP. Les adresses IP sont ce que les ordinateurs et autres appareils utilisent pour communiquer.

    Ainsi, si le blocage que vous rencontrez est très basique et basé sur une URL (comme le serait un blocage basé sur DNS), vous pouvez le contourner en trouvant l’adresse IP du site Web en effectuant une recherche WHOIS. Trouvez un site qui permet de le faire, recherchez l’adresse IP du site Web que vous souhaitez consulter et saisissez l’adresse IP dans la barre d’adresse. 

    1. Cache Google

    Google peut mettre en cache (enregistrer) des versions de sites internet. Si vous accédez à cette version mise en cache, vous n’accéderez pas au site lui-même, donc les blocages basés sur cela ne fonctionneront pas. 

    1. HTTPS vers HTTP 

    Nous ne le recommandons pas du tout, mais vous pouvez contourner des blocages très basiques en passant au protocole HTTP moins sécurisé au lieu de HTTPS. La façon de procéder est différente pour chaque navigateur. Toutefois, si le blocage est entièrement basé sur la lecture de l’URL, notamment jusqu’à la partie HTTPS, cela devrait fonctionner pour vous. 

    Pourquoi des sites sont-ils bloqués ?

    Économie de bande passante et discipline en milieu professionnel et éducatif

    Dans les écoles, les universités et les lieux de travail, il est courant de bloquer l’accès à certains sites Web, notamment ceux qui consomment beaucoup de bande passante comme YouTube ou Netflix. Les raisons sont doubles :

    • Économie de ressources : En bloquant ces sites, l’administrateur du réseau cherche à préserver la capacité du réseau, ce qui peut être particulièrement important lorsque de nombreuses personnes sont connectées en même temps.
    • Amélioration de la productivité : La distraction est un facteur majeur qui peut affecter la performance au travail ou à l’école. En limitant l’accès à des sites de divertissement, les organisations cherchent à favoriser un environnement de travail plus concentré.

    Accords régionaux et restrictions géographiques

    Avec la démocratisation du streaming en ligne, de nombreux utilisateurs se sont trouvés confrontés à des blocages géographiques. Ces blocages résultent souvent d’accords de licence ou de droits de diffusion antérieurs à l’ère du numérique. Par exemple :

    • Accords de licence : Les services de streaming comme Netflix et Hulu ont des accords qui limitent la disponibilité de certains contenus dans certains pays du monde.
    • Droits de diffusion : Les chaînes de télévision traditionnelles peuvent aussi avoir des droits exclusifs pour la diffusion de certains contenus, empêchant leur disponibilité sur des plateformes en ligne dans certains pays.

    Censure gouvernementale

    Dans certains pays, le gouvernement exerce un contrôle sur l’accès à l’information et à certains services en ligne pour des raisons politiques ou idéologiques. La censure peut prendre différentes formes :

    • Géo restrictions de sites d’information : Des sites de nouvelles et des blogs peuvent être bloqués pour contrôler la narration et l’accès à l’information.
    • Interdiction de réseaux sociaux : Des plateformes comme Twitter ou Facebook peuvent être rendues inaccessibles pour empêcher la mobilisation sociale ou la dissidence.

    Raisons juridiques et conformité aux réglementations

    Dans certains cas, des sites Web peuvent être bloqués en raison de réglementations légales et de conformité. Cela peut varier d’un pays à l’autre et d’une juridiction à l’autre. Voici quelques exemples :

    • Protection des données personnelles : Dans l’Union européenne, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) peut parfois entraîner le blocage de sites qui ne sont pas conformes aux normes de protection des données. Vous aurez ainsi besoin d’un VPN pour ChatGPT dans certains pays.
    • Contenu à caractère illicite : Des sites qui offrent du contenu illégal, comme du piratage, peuvent être bloqués par les fournisseurs d’accès à internet en conformité avec les lois locales et les droits d’auteur.
    • Régulations commerciales : Certains pays peuvent bloquer l’accès à des sites de commerce étrangers pour favoriser les entreprises locales ou en raison de restrictions commerciales ou de sanctions.

    Quel que soit le cas pour les sites Web bloqués, un VPN est le moyen le plus sûr de contourner ces blocages.

    Est-il légal d’utiliser un débloqueur d’URL ?

    Évidemment, cela dépend.

    1. En dehors de quelques pays, l’utilisation d’un VPN n’est pas illégale, vous n’enfreignez donc pas la loi simplement en en utilisant un. Bien entendu, si vous effectuez des activités illicites tout en utilisant un VPN, comme le piratage de films, vous pourriez tout de même avoir des ennuis ; 
    2. L’utilisation de débloqueurs sur des sites de streaming peut enfreindre leurs conditions générales, et il y a eu des cas où certains de ces sites ont bloqué des utilisateurs ;
    3. Lorsque le gouvernement impose une censure d’internet, cela peut devenir assez grave. Cependant, cela dépend réellement de la loi locale, et aucune règle stricte ne s’applique ici. 

    Dans la plupart des cas, le simple fait de débloquer YouTube ne vous causera aucun mal. 

    Avis de non-responsabilité : Nous interdisons l’utilisation des services de Surfshark à des fins illégales, car cela va à l’encontre de nos conditions d’utilisation. Veillez à agir conformément à toutes les lois et réglementations en vigueur.

    En conclusion : utilisez la meilleure solution de débloquage

    Maintenant que vous savez comment débloquer un site, il vous reste à choisir la méthode qui vous convient le mieux. Nous vous recommandons vivement d’utiliser un VPN, car il s’agit de l’outil le plus puissant à votre disposition. Si cela ne fonctionne pas pour vous, Surfshark propose une garantie satisfait ou remboursé de 30 jours !

    Commencez à débloquer des sites
    Surfshark

    Questions fréquentes

    Comment débloquer les sites interdits ?

    Vous pouvez débloquer des sites internet avec un VPN ou un proxy, en changeant de DNS, ou en utilisant Tor Browser. Toutefois, éviter d’utiliser un VPN gratuit.

    Comment autoriser un site web bloqué ?

    Pour autoriser un site web bloqué, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou utiliser un service tiers :

    1. Allez dans les paramètres de votre navigateur
    2. Cherchez les paramètres de sécurité ou de contenu
    3. Trouvez la liste des sites bloqués et autorisez le site en question

    Pourquoi Google me bloque l’accès de certains sites ?

    Google peut bloquer l’accès à certains sites pour des raisons de sécurité, si le site est jugé malveillant. Il peut également respecter les lois locales de cybersécurité ou de contenu internet, ou les paramètres de contrôle parental que vous auriez installés.

    Comment débloquer un site internet sur Google Chrome ?

    Pour changer les paramètres d’autorisation d’un site particulier sur Chrome, procédez comme suit :

    1. Ouvrez le navigateur et accédez au site ;
    2. Sur la gauche, à côté de la barre d’adresse, devrait se trouver une icône de verrouillage. Cliquez dessus ;
    3. Cliquez sur Paramètres du site et changer les paramètres d’autorisation souhaités.

    Comment forcer l’accès à un site ?

    Pour forcer l’accès à un site, vous pouvez utiliser un VPN ou un proxy :

    1. Abonnez-vous à un service VPN de confiance tel que Surfshark
    2. Installez l’application VPN et connectez-vous
    3. Choisissez un serveur dans un pays sans restriction pour le site en question
    4. Naviguez sur le site normalement

    Comment débloquer des sites à l’école ?

    La plupart des astuces de déblocage d’URL ne fonctionneront pas sur un ordinateur scolaire ou sur tout appareil auquel vous n’avez pas accès en tant qu’administrateur. Vous pouvez tout de même essayer les options de déblocage basées sur les sites, comme Google Traduction ou Google Cache. 

    Pourquoi je ne peux pas accéder à certains sites ?

    Si vous ne pouvez pas accéder à certains sites, c’est probablement parce qu’ils sont bloqués. Le blocage peut être effectué par votre fournisseur d’accès à internet, votre lieu de travail ou d’étude, votre gouvernement pour des raisons de censure, ou encore le site lui-même peut restreindre l’accès basé sur la localisation géographique.